Petit coup de moins bien dans mon travail associé à une perte de repére, du coup l’envie d’écrire me quitte, je gagne en liberté, mais je perds mes repéres à un tel point que je dois prendre des médicaments.

 Le recueil de nouvelles devient une charge trop pénible à tel point que je n’ai plus envie d’y travailler. C’est rare que je ne sois pas positif sur ce blog, Mais quand on perds l’envie et le plaisir d’écrire en même temps…

  Désolé de vous infliger cela à vous lecteur, j’espère que mon prochain post sera plus gaie.