Je reviens après trois jours à Goussainville où j’ai pris du repos et j’ai aussi participé au festival de la poésie nue, j’ai donc mélé l’utile à l’agréable. Beaucoup de profondeur et de vie artistique dans ce festival, quand il y a des artistes, je me sens toujours à l’aise, pourtant, j’ai fait le premier discours de ma vie et c’ était très moyen…j’ai quand même fait une vente de livre. Il y a eut beaucoup de premieres fois pour moi là, premier discours, premier festival pour moi et aussi première sortie à l’extérieur au niveau national.